BIENVENUE SUR

ACTU-TENNIS
Le Blog

Vous êtes le  visiteur !

jawdropTOUT ce que vous devez voir et savoir sur le monde du tennis et ses stars. Les derniers potins, les vidéos des matchs, les propos insolites sont ici !

 

english.png    english2.png
Webmaster: Moïse
Contact: contact@actu-tennis.net
Facebook - Twitter - Forum

 

Rechercher

Vendredi 31 octobre 2008 5 31 /10 /Oct /2008 23:10
- Par M.E THIEL
BNP Paribas Masters
26 octobre - 2 novembre


Simple, 1/4 de finale:

David NALBANDIAN bat Andy MURRAY [ 7-6(3) , 6-3 ]
James BLAKE bat Roger FEDERER [ WO ]
 Nikolaï DAVYDENKO bat Rafael NADAL  [ 6-1 , ret. ]
Jo-Wilfried TSONGA bat Andy RODDICK [ 7-5 , 6-4 , 7-6(5) ]


Nalbandian passe, Federer s'efface

C'est officiel, le numéro 2 mondial a déclaré forfait, cet après-midi, pour les 1/4 de finale qui devait l'opposer à l'américain James Blake. Bloqué du dos, Roger Federer est dans l'incapacité de disputer son match et donne donc l'opportunité à James Blake de se qualifier pour la demi-finale.
Face aux caméras, le numéro 2 confie: "Mon dos est très rigide depuis quelques jours. Ce matin, je me suis rendu compte que les traitements de la veille n'avaient pas fonctionnés. Par précaution, et parce que je ne pouvais pas jouer à 100%, j'ai décidé de ne pas jouer mon match.
Mais ce n'est pas la première fois que mon dos me fait souffrir, après toutes ces années à jouer au tennis. Je vais me soigner durant les jours à venir. Le vol pour Shanghai est planifié Lundi. J'espère avoir récupéré d'ici là. Sinon, je le repousserais. Mais je reste confiant et positif."


L'Argentin David Nalbandian a été, une fois de plus, impérial lors de son match contre la tête de série numéro 4, Andy Murray. Le tenant du titre a enchanté le public parisien en regorgeant de créativité et en produisant un tennis d'exception contre lequel l'homme fort de cette fin de saison, Andy Murray, n'a rien pu faire.
Dès l'entame du match, David Nalbandian a su prendre le match en main en inquiétant le britannique sur ses propres jeux de service. Avec seulement 47% de premières balles passées, ce dernier s'est vu incapable de contrebalancer la domination de l'Argentin.
Breaker 2 fois dans le 2e set, Andy Murray s'incline en deux manches: 7-6(3), 6-3
Une fois de plus, David Nalbandian a fait démonstration du grand joueur indoors qu'il demeure en remportant sa 13e victoire indoors sur les 16 jouées cette année.

Le cauchemard continue.

C'est au tour du numéro 1 mondial, Rafael Nadal, de se retirer de la compétition alors qu'il était mené 6-1 par le Russe Nicolaï Davydenko. Blessé au genou, l'Espagnol s'explique:" Je ressentais cette douleur au genou depuis le début du tournoi. Ce matin, lorsque je me suis reveillé, c'était pire. J'ai essayé de m'échauffer un peu, mais je la ressentais toujours. Plus tard dans la journée, le docteur m'a donné des anti-inflammatoires. Mais je n'avais aucune force dans ma jambe droite pour effectuer mes revers"

Nikolai Davydenko accède donc en 1/2 finale où il sera opposé à David Nalbandian

On s'attendait à un match accroché entre le Français Jo-Wilfried Tsonga et le numéro 1 américain Andy Roddick. En effet, les deux hommes, qui s'étaient joués par deux fois, dans le passé (en 2005 à Roland Garros puis 2007 à l'Open d'Australie) ont toujours proposé des confrontations musclées dont l'issue finissait par tourner en faveur de l'Américain.
Pour ces 1/4 de finale, autant dire que Jo-Wilfried Tsonga comptait bien prendre sa revanche devant son propre public.
Mais, dès l'entame du match, Roddick s'impose en patron en breakant deux fois de suite le Français et en proposant des jeux de service percutants. Tsonga, plus incisif dans la deuxième partie du 1e set parvient à rattraper un de ces deux breaks de retard, mais cède le set sur son jeu de service durant lequel il effectue 3 fautes directes.
Lors du deuxième set, le Français puise dans ses ressources pour sauver 6 balles de break malgré l'acharnement d'un Roddick particulièrement offensif. La persévérance de Jo-Wilfried Tsonga viendra à bout des maintes tentatives de l'Américain dont l'incapacité à convertir plusieurs balles de break lui vaudra un légère perte de confiance ainsi que celle du set, sur son propre service.
Mais l'Américain se reprend et le ton du 3e set fut rapidement donné sur un break effectué par Andy Roddick suivit d'un debreak immédiat de Tsonga. Entre les deux adversaires, la guerre des nerfs est déclarée. Ni l'un, ni l'autre ne relâchera la pression, jusqu'au tie-break fatidique durant lequel le Français, Jo-Wilfried Tsonga, poussé par un public enflammé, parvient à faire la différence et à remporter le match sur un amorti croisé, parfaitement bien effectué.

Le Francais donne donc le ton, pour la 1/2 finale à venir: il ne compte rien lâcher et se battre jusqu'au bout dans ce Masters de Paris-Bercy où il se sent "comme à la maison". Demain, il sera opposé à un autre américain: James Blake, qui devra redoubler de créativité pour venir à bout de ce mohammed ali du tennis mondial.

 Suite à cette victoire, il condamne également les chances de son compatriote, Gilles Simon, de participer à la Masters Cup de Shanghai.

Poster un commentaire - Lire les 0 commentaires
Retour à l'accueil
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés